Les débuts

Les premières de couverture

Images moins connues

le bal à Gaston

mise à jour
21/06/1999

991/1 991/2


Les débuts de Gaston dans SPIROU
(28 février 1957 - 5 septembre 1957)

C'est le 28 février 1957 que Gaston apparaît dans le n° 985 du journal de SPIROU. Sans légende, le dessin est encadré par des traces de pas, le tout en noir et blanc.
Une semaine plus tard, dans le n° 986 on le retrouve au milieu du feuilleton de Paul Berna. Il n'a déjà plus son nœud papillon.
987 et 988, Gaston apparaît dans des attitudes de plus en plus décontractées. Les dessins sont toujours en noir et blanc. Dans le numéro 988, il est annoncé que le journal de Spirou passe à 32 pages et tout en VRAIES couleurs à partir du numéro suivant. Son prix sera porté à 40 francs.
Fantasio réagit dans le n° 989 (28 mars 1957) par un encadré en couleurs attirant l'attention des lecteurs sur un personnage bizarre qui déambule dans les couloirs du journal, dont il ne connaît que le nom.
N° 990 Spirou tente d'en savoir plus. Peine perdue, notre héros ne sait pas pourquoi ni par qui il a été engagé.
Le premier gag est dans le n° 991, en deux images pages 27 et 28 (voir en haut de page).
N° 992 : Gaston a été chargé de faire des courses à vélo pour le journal...
Fantasio publie dans le n° 993 un communiqué destiné aux lecteurs sans illustration. Selon lui, Gaston est persuadé d'avoir été engagé comme héros. Fantasio pose des questions aux lecteurs : "Que devons-nous faire de Gaston, le héros sans emploi ? Quelle fonction pouvons-nous lui donner ? ". Les lecteurs ont-ils répondu favorablement ?
Sans doute, puisque le n° 994 comporte encore un gag en une image (l'emploi aux rotatives).
N° 995 une page complète avec un dessin de Gaston occultant toute la chronique du Fureteur. Gaston a mis son visage devant l'objectif, pendant qu'on photographiait le texte. Excuses de la rédaction...
N° 996 : un dessin sans parole...(avec un bilboquet)
N° 997 un gag en deux images : l'entretien des extincteurs...

gaston et l'extincteur


N° 998 un article de Fantasio plus Gaston et son château de cartes.
N° 999 encore un gag en deux images : les bulles de savon...
Le n° 1000 paraît le 13 juin 1957. Un numéro spécial où Gaston figure plusieurs fois.
Dans une aventure en 7 images (supplément n°1 : le briquet).
Toujours dans le supplément n°1, une vignette illustre l'article du Fureteur sur le n° 2000 de Spirou (Gaston et sa fusée hydrosynchroturbopneumatique).
Un dessin gag page 31, l'avion, pour illustrer l'article de Fantasio.
En enfin en quatre de couverture, Gaston figure parmi les centaines de dessin de Spirou...
Qui l'avait vu ?

n°1000

N° 1001 : gag de la peinture fraîche.
N° 1002 : la réussite.
N° 1003 : le numéro est rempli de souris. Il y en a sur presque toutes les pages. Elles proviennent de l'élevage page 5, œuvre de Gaston.
N° 1004. Spécial vacances. Franquin dessine une histoire sur 2 pages, le homard. Mais la vedette est Fantasio, Gaston n'y apparaissant pas. Il sévit quand même avec un gag en 2 images AAAvril au Portu..cloc ! (Gaston écoute un disque rayé).
N° 1005 : la moto.
N° 1006 : gag en 2 images, le bain.
N° 1007 : gag sur une page complète. L'article du Fureteur est détruit par un explosion. au dos de la page, une vignette représente Gaston et sa boîte de chimiste.
N° 1008 une demi page consacrée à Gaston devant un flipper.
N° 1009, la rébellion de Gaston qu'on accuse d'avoir perdu une page, alors que c'est Franquin qui a oublié de la dessiner...
N° 1010 : gag du laveur de vitres.
N° 1011: en 2 pages, le bowling dans le couloir.
N° 1012, 5 septembre 1957. La gastomobile. Gaston apparaît aussi pour la première fois en première de couverture. Il annonce avec Fantasio, une nouvelle aventure de Jerry Spring. Gaston est à cheval, déguisé en mexicain et bien sûr il dort...

 

n°1012
Gaston a gagné ses galons de vedette.

A SUIVRE....

Dessins de Franquin © Marsu Productions © Editions DUPUIS, S.A.
Reproduction interdite



haut de page Vers haut